Ariane, jeune et vieille grimpeuse à la fois

Ne vous fiez pas à son jeune âge : à 11 ans, Ariane est déjà une vieille grimpeuse. Avec 7 ans d’escalade au compteur, on peut presque dire qu’elle a commencé la grimpe au berceau. En grande section pour être exact. Enfin à cet âge-là « ce n’était pas vraiment de l’escalade » estime la jeune aspalienne, « j’avais peur d’aller en haut du mur, et l’année d’après, j’avais peur d’en descendre ! ».

C’est à la salle Roc & Résine, à Thiais, qu’Ariane fait ses premiers pas sur les murs verticaux. A l’époque, l’Aspala n’accueille pas encore d’enfants, mais la petite fille a déjà des fourmis dans les jambes et dans les mains : « ma mère me voyait grimper partout, elle avait peur, c’est pour ça que mes parents ont décidé de m’inscrire, et ils se sont mis à l’escalade par la même occasion ».

Dompter le vide

Depuis, Ariane s’est habituée à la hauteur et a su dompter la peur du vide : « j’aime l’escalade (à part les règles de sécurité ! ), parce qu’après on n’a plus le vertige. »

C’est donc en grimpeuse confirmée qu’elle s’inscrit à l’Aspala à la rentrée 2017, la première année où le club ouvre ses portes et son mur aux enfants. Les cours ont d’abord lieu sur l’ancien mur du gymnase Descartes, avant de basculer début 2019 sur la structure flambant neuve du complexe sportif La Fontaine, plus haute et déversante. Beaucoup craignent encore ces grandes voies penchées, y compris chez les adultes. Pas de quoi intimider la jeune fille, au contraire : « maintenant c’est mieux, à Descartes les prises et le mur étaient vieux. Ici il y a plein de dévers, c’est le style que je préfère, les prises sont grosses, plus rapprochées, donc plus faciles à attraper. En dalles, les prises sont éloignées, et en plus ça fait trop mal aux pieds ». Elle vient de passer brillamment son passeport jaune, et pourrait vite franchir de nouveaux caps.

Ariane prend la pose au gymnase La Fontaine

Du bloc par dessus-tout

Ce qu’Ariane préfère avant tout, c’est le bloc : « on n’est pas accroché à une corde, on fait ce que l’on veut, on est plus libre ». Elle s’est essayée à la compétition, et là encore, c’est le bloc qui a sa préférence : « j’aime bien le format contest, où l’on peut essayer beaucoup de blocs différents dans l’ordre que l’on veut. La difficulté me plaît moins, les voies sont souvent un peu dures, et il faut parfois attendre 3/4 d’heures avant de commencer à grimper ! ».

Avec ses parents, la collégienne profite des vacances pour grimper dans les Alpes et faire de la via ferrata, mais reconnaît être moins à l’aise sur le rocher qu’en salle.

Une enfant de la résine, pour l’instant, qui regarde régulièrement les Coupes du monde de bloc sur internet, et connaît déjà le nom des champions : « Janja Garnbret est très forte, Fanny Gibert la Française, et les Japonais sont bons aussi, comme Tomoa Narasaki, très à l’aise en dévers ». Qui sait, dans quelques années, si le nom d’Ariane Compan ne sera pas cité comme référence par la future génération de grimpeurs ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

Partager l'article :

Dimanche 26 mai, venez découvrir l’escalade sur le nouveau mur d’Antony

Si les images d’Alex Honnold ou de Patrick Edlinger pendus au dessus du vide vous fascinent,
 
si l’envie de prendre de la hauteur vous titille,
 
si vous connaissez le nom de toutes tours gravies par Alain Robert, notre Spiderman national,
 
si votre enfant souhaite essayer la grimpe avant de s’inscrire la rentrée prochaine,
 
si vous souhaitez vous préparer aux premiers Jeux Olympiques – qui s’ouvriront à l’escalade en 2020,
 
ou par simple curiosité,

le club Aspala Antony Escalade organise une journée portes ouvertes le dimanche 26 mai de 11h à 18h au complexe sportif Colonel Arnaud Beltrame – La Fontaine.

 
Les bénévoles et encadrants du club se feront un plaisir de vous initier aux plaisirs de la verticalité sur un mur flambant neuf de près de 15 mètres de haut. Vous pourrez grimper « en moulinette », en toute sécurité.
 
Vous n’avez pas de matériel ? Pas de panique : une simple tenue de sport confortable suffit, avec une paire de baskets propres, le reste est fourni par le club.
 
L’escalade est un sport complet, qui permet de se muscler harmonieusement tout en s’amusant, de travailler son mental, d’améliorer sa coordination, et de prendre confiance en soi en se dépassant.
 
L’Aspala n’attend plus que vous pour gravir des sommets !
 
Plan d’accès au gymnase :
 

Partager l'article :